SAVOIR AGIR EN CAS D’OVERDOSE :
button introFormation en ligne sur l'utilisation de la naloxone
CONSACREZ UNE HEURE POUR SAVOIR SAUVER UNE VIE

POURQUOI SE FORMER SUR LES OVERDOSES ?

Les surdoses aux opiacés constituent l’une des principales causes de décès chez les personnes qui consomment des drogues. Cette mortalité a tendance à s’accroître alors qu’elle peut être évitable. En effet, les décès peuvent être évité grâce à l’alerte rapide des secours, l’administration d’un médicament qui s’appelle la naloxone et la pratique de gestes simples de premiers secours. Nous vous invitons à regarder cette formation et à partager ce lien pour savoir agir et sauver des vies. Nous vous invitons aussi à vous procurer de la naloxone.

OÙ TROUVER DE LA NALOXONE ?

La naloxone peut être prescrite par un médecin, et délivrée dans les pharmacies hospitalières ; elle est également disponible gratuitement dans certains lieux d’accueils pour usagers de drogues, comme les CAARUD et CSAPA.

INFORMATIONS CLÉS

Qu’est-ce qu’une surdose aux opiacés ?

Une surdose ou overdose aux opiacés est provoquée par la prise d'un produit opiacé à une dose supérieure à celle supportée par l’organisme. La dose limite d’opiacés supportable par l’organisme dépend de chaque personne. La surdose peut survenir quelle que soit la voie d’administration : injection, sniff ou inhalation.
La surdose peut être provoquée, entre autres, par les produits opiacés suivants : héroïne, méthadone, Skénan®, Subutex®, oxycodone, Oxycontin®, Moscontin®, fentanyl…

Comment reconnaître une surdose ?

Trois signes principaux permettent de reconnaître une surdose aux opiacées

  • La perte de conscience qui se caractérise par un état qui ressemble à un endormissement profond. La victime ne répond pas aux questions simples et ne peut pas effectuer d’ordres simples
  • La dépression respiratoire qui se caractérise par une respiration ralentie ou arrêtée (moins d’une inspiration toutes les 5 secondes).
  • Le myosis qui est une diminution du diamètre de la pupille (le cercle noir au centre de l’œil est très petit comme une tête d’épingle).

Que faire face à une surdose ?

  • Protégez : Écartez les seringues et tout autre objet piquant ou coupant qui pourrait blesser.
  • Prévenez les secours : appelez le 15 ou le 112, indiquez l’adresse où se trouve la victime, dites qu’elle fait une overdose et que vous allez lui administrer la naloxone, écoutez les conseils des secours.
  • Libérerez les voies aériennes : si possible, allongez la victime, desserrez-lui le col et la ceinture, basculez délicatement sa tête en arrière si possible et ouvrez-lui légèrement la bouche.
    Administrez la naloxone : prenez un premier spray et pulvérisez la naloxone dans une première narine de la victime, sans attendre, prenez un deuxième spray et pulvérisez la naloxone dans la seconde narine de la victime.
  • Faites le bilan de l’état de la victime : vérifiez si elle est consciente, et - si elle ne l’est pas - si elle respire.
    • Si elle respire, mettez-la en position latérale de sécurité (sur le côté) et si après quelques minutes la respiration n’est pas revenue à la normale, administrez de nouveau 2 spray de naloxone.
    • Si elle ne respire pas, administrez de nouveau 2 spray de naloxone et démarrez le massage cardiaque.